1

#VISTONRÊVE Sois ton propre héros ! – Louis Garneau

Courez la chance de gagner une carte-cadeau de 50$ à la boutique Le Coureur. Dernière chance de participer au CONCOURS !

petits-vélos

-» Voyez l’article de ma collègue qui a effectué une entrevue toute spéciale avec Pierre Lavoie. Le grand Pierre Lavoie : un homme de défis 

Pour ce tout dernier article d’une série de 10, j’ai décidé de m’amuser un peu et de vous parlez de vêtements de vélos. On regarde ensemble différents style offerts par la compagnie de renommée Garneau.

Un petit mot sur la compagnie Logo-Garneau

C’est dans la ville de Saint-Augustin-De-Desmaures, à Québec, que tout a commencé pour la compagnie. Plus précisément, Garneau a été fondée en 1983 par le cycliste olympique Louis Garneau. Garneau est une entreprise familiale qui a à cœur de promouvoir les saines habitudes de vie et d’inspirer les gens vers l’atteindre de leurs objectifs personnels. Présent dans plus de 50 pays, Garneau possède des usines de production au Canada, aux États-Unis et même au Mexique. Garneau s’occupe du développement, du design et de la production de l’ensemble des produits pour ainsi garantir aux cyclistes la qualité souhaitée. Il s’adresse à tous les niveaux d’expérience des cyclistes et propose une gamme étendue de vélos, de vêtements, de casques, de chaussures et plusieurs autres produits connexes. Leur nouveau slogan « Vis ton rêve » met l’accent sur le désir de la compagnie d’accompagner les cyclistes de tous les niveaux vers l’atteinte de leurs objectifs.

Siège Social Saint-Augustin-De-Desmaures

Siege-social-Louis-Garneau

 Louis Garneau

Louis-Garneau-portrait

Des prédictions pour vous!

Le décompte est lancé ! Plus que 10 jours avant les Jeux Olympiques. Un dernier sprint avant le plus gros événement sportif au monde…La fébrilité est dans le tapis ! Mais qui se démarquera ? Quel pays aura le plus de médailles ?

Voici quelques prédictions pour les Jeux Olympiques d’été 2016.

En juin 2016, une étude a été effectuée par le cabinet d’audit PwC et portait sur le nombre de médaille gagné par chaque pays au Jeux Olympiques de Rio. Des estimations avaient été fait pour les 4 derniers jeux et s’étaient avérées près de la réalité. Pour pondre ses statistiques, PwC utilise quelques facteurs :

  • Poids de l’économie (mesurée par le PIB, au taux de change réel de parité de pouvoir d’achat)
  • Performance lors des deux précédents Jeux Olympiques
  • «Effet» du pays organisateur (Le pays organisateur se surpasse habituellement lors de ses JO)

Généralement, le nombre de médaille augmente avec la taille de la population et la richesse économique du pays. Il y a cependant quelques exceptions comme la Jamaïque et le Kenya.

(Tableau page suivante)

1

Le Grand Pierre Lavoie : un homme de défis

Cette semaine, on Xagère complètement! Nous avons réussi à parler avec l’homme derrière un programme implanté dans toutes les écoles primaires du Québec et dans chacune des provinces canadiennes : Pierre Lavoie. J’ai donc eu la chance de m’entretenir avec le fondateur du Grand défi Pierre Lavoie pour vous en apprendre davantage sur son parcours d’athlète qui est extrêmement impressionnant!

D’abord, vous devez savoir que Pierre Lavoie est un athlète en triathlon, une discipline alliant la natation, suivi du cyclisme et terminant par la course à pied. Plusieurs distances sont offertes, mais les plus impressionnantes peuvent être accomplies aux compétitions Ironman. Aussi, le Ironman d’Hawaï est le championnat mondial des Ironman. Il faut donc nécessairement se qualifier dans un Ironman normal pour y accéder.

Aussi, il est intéressant de savoir que Pierre Lavoie a terminé avant-dernier à sa première participation à un triathlon normal alors qu’il est arrivé premier, toutes catégories confondues, à son premier Ironman. Je vous laisse en découvrir davantage à travers l’entrevue que j’ai eue avec lui :

 

Maïté : En quelle année avez-vous commencé à vous entrainer en vue de votre première compétition d’Ironman?
Pierre Lavoie : En 1989, j’ai fait mon premier triathlon. Et trois ans plus tard, en 1992, j’ai fait mon premier Ironman à Montréal. J’avais décidé de participer au Ironman durant l’hiver de cette année-là, c’est donc au printemps que j’ai commencé l’entrainement pour la compétition qui avait lieu en septembre.

Bonnes à croquer!

Une carte-cadeau de 50$ à la boutique Le Coureur, ça vous dit? Il est grand temps de participer au CONCOURS ! 

Noix, fruits à coque, fruits secs oléagineux ; tous des termes qui désignent un aliment bon au goût et sain pour la santé. Comme plusieurs autres aliments, les noix gagnent en popularité auprès des consommateurs et sont davantage primées par les professionnels de la santé. Ce n’est pas pour rien qu’on retrouve de plus en plus de noix en vrac! Protéines, fibres, magnésium, antioxydants ; que quelques-unes des vertus connues. On entend souvent que les noix sont une source de « bons gras ». Que veut-on dire par là? En fait, c’est qu’une grande quantité d’oméga-3 s’y retrouve et que de nombreux bienfaits leur sont associés. La noix de Grenoble serait celle qui en contient le plus.

Appréciées par la plupart des gens, les noix font souvent partie des grignotines présentes sur la table lorsqu’on reçoit des invités. Sucrées, salées, caramélisées ou enrobées? Il est préférable de ne pas prendre en considération ces produits transformés et de s’en tenir qu’aux noix « pures ». Il serait dommage d’augmenter sa quantité de sucre raffiné ou de sodium consommée en choisissant un produit modifié. Comme pour les chips, il est facile de se laisser emporter et de ne pas s’en tenir qu’à la portion recommandée, soit ¼ de tasse (30g) par jour, selon le Guide alimentaire canadien. Bien qu’elles soient à intégrer dans son alimentation quotidienne, il ne faut pas oublier que les noix contiennent beaucoup de calories et qu’il ne faut pas Xagèrer. Petit truc : mettre des amandes dans le creux de sa main et prendre son temps pour les déguster une à la fois. On a souvent tendance et ce, pas que pour les noix, de s’empiffrer sans prendre le temps de bien mastiquer chaque bouchée et d’en apprécier les saveurs. C’est une bonne habitude que tous devraient adopter.

Du support pendant le sport! Trouver le bon soutien-gorge et boxer!

CONCOURS CONCOURSCONCOURS  Le sujet de l’article est les soutiens-gorge de sport, courez la chance de vous en procurer un à la boutique Le Coureur de Sherbrooke. 

Le sport vedette de la semaine est le Cheerleading, voyez l’article de ma collègue Maïté sur le parcours de Jeffrey Dubé-Shaink : un athlète et entraineur impliqué dans le cheerleading au Québec. 

Lorsque l’on parle de vêtements de sport, il n’y a pas que l’achat de T-shirts/camisoles et pantalon/shorts de sport qui est important, l’achat de bons sous-vêtements de sport l’est tout autant, sinon plus. En effet, il est important d’avoir un excellent soutien, car ce sont vos seins et votre sexe (pour les hommes) entre autre qui subissent l’impact des mouvements lorsque vous faites du sport. Les femmes si vous vous demandez si le soutien-gorge de tous les jours est adéquat pour faire du sport ? La réponse est NON ! Dans sa conception, le soutien-gorge de tous les jours n’est tout simplement pas adapté pour recevoir plusieurs impacts répétitifs, comme en course à pied, par exemple. Un support inadéquat lorsque vous faites du sport peut être la raison de douleur aux seins. En effet 8 femmes sur 10 ne portent pas la bonne grandeur de soutien-gorge, c’est pourquoi il est important de consulter un conseiller dans le domaine lorsque vous avez un doute.  De plus, tout dépendamment de l’activité physique que vous prévoyez faire, choisissez le maintien adéquat (moyen, élevé, maximal).

De plus en plus, les femmes ont conscience de l’importance du soutien-gorge de sport pour le support de leurs seins et plusieurs femmes portent le soutien-gorge de sport. Mais qu’en est-il des hommes? Je crois qu’il reste encore un petit peu de sensibilisation à faire quant aux hommes, car plusieurs d’entre eux font du sport avec les mêmes boxers qu’ils portent tous les jours, mais eux aussi ont besoin de support tout autant que les femmes.

En route vers son histoire

Concours – Concours – Concours

Vous pourriez gagner 50$ à la boutique Le Coureur!

Découvrons un sport stratégique, un sport qui demande de l’endurance, un sport qui se pratique en équipe ou seul. Parcourons l’histoire du cyclisme!

premier veloEn 1790, la toute première bicyclette est créée par le comte Sivrac. C’était une bicyclette en bois, sans guidon et sans pédales où les gens devais pousser avec les pieds pour avancer.

En 1817, le baron Von Drais applique l’idée de faire tourner la roue avec des pédales. Il faut attendre 1861, grâce à Pierre Misseau, pour que le système de d’engrenage et de chaîne fasse l’apparition sur les bicyclettes.
En 1868, la première course officielle est tenue à Paris dans le parc de St-Cloud. Elle fut emportée par James Moore un Britannique. James Moore 1868En 1869, la première course ville à ville Paris-Rouen est parcouru. Une centaine de cyclisme ont essayés de parcourir le 123 km, 33 étaient à l’arrivée.

En 1887, la première chambre à air pour la bicyclette fait son apparition grâce à Dunlop. Cette invention permit de rendre le sport encore plus populaire puisqu’il offrait beaucoup plus de confort et de stabilité. Dunlop

1

Jeffrey Dubé-Shaink : un athlète et entraineur impliqué dans le cheerleading au Québec

Cette semaine, je suis particulièrement heureuse de vous partager mon article puisque celui-ci porte sur un bon ami que j’ai eu la chance de côtoyer des années à travers l’univers du cheerleading. Il s’agit de Jeffrey Dubé-Shaink! C’est un jeune homme super aimable et inspirant que je m’apprête à vous dévoiler.

* Attention : quelques mots pourraient être difficiles à comprendre si vous connaissez peu le cheerleading. Je vous invite à consulter la dernière page de cet article, si tel est le cas, lorsque vous croiserez des mots en italique!

Les débuts de Jeffrey en cheerleading

538507_420547614622531_1488567353_nJeffrey Dubé-Shaink a commencé à s’adonner au cheerleading lorsqu’il entrait tout juste au secondaire, à l’École internationale du Phare. Son frère aîné, Déreck, pratiquait déjà ce sport ce qui a incité, en quelque sorte, Jeffrey à l’essayer à son tour. Celui-ci est tombé en amour avec le cheerleading et depuis ses débuts en 2008, il a pratiqué celui-ci de façon compétitive chaque année.

Le plus gros Village olympique de l’histoire!

L’article dévoilant les installations pour les Jeux Olympiques de Rio vous a révélé une grande partie de l’aménagement des lieux. Cependant, l’un des lieux les plus importants lors du séjour des athlètes est le Village des athlètes !

La préparation de Rio pour les Jeux Olympiques n’est pas complète sans la construction du Village des athlètes. Les entraîneurs tout comme les athlètes y auront accès en tout temps afin de se reposer, manger et se préparer pour vivre leur rêve olympique.

Le plus grand Village olympique de l’histoire des Jeux Olympiques comprend 31 édifices ayant chacun 17 étages. C’est 3 604 appartements qui ont été construits pour héberger athlètes, entraîneurs, officiels, etc. Cependant, dormir n’est pas la seule activité que les olympiens pourront faire. En effet, il a un espace dédié à l’entraînement (1 800 mètres carrés) et un restaurant olympique (21 700 mètres carrés où 60 000 repas seront servis par jour). Ceux-ci seront ouverts 24h sur 24h. Il y a également une banque, une agence postale, une blanchisserie, un salon de beauté avec coiffeur et même un fleuriste ! Un vrai petit village quoi! Il y même une mairesse du village : Janeth Arcain, double médaillée olympique en basketball. Son rôle est d’accueillir les athlètes et les officiels et de s’assurer que tout est en place pour qu’ils puissent performer à leur meilleur niveau.

Se lever du mauvais pied, mais commencer du bon pied!

Se réveiller, se sentir fatigué et ne pas vouloir se lever? Pourquoi ne pas plutôt attaquer cette nouvelle journée avec un bon petit déjeuner pour nous fournir de quoi carburer?

Après une nuit de sommeil, le corps se retrouve à être en période de jeun depuis, habituellement, environ 7 ou 8 heures, tout dépendamment des gens. L’organisme se retrouve donc avec des réserves basses de macro-nutriments essentiels pour bien fonctionner et assurer un niveau d’énergie suffisant afin de nous permettre d’effectuer nos activités quotidiennes. Lorsque les réserves sont trop basses et qu’il y a effort physique, il y a risque de manque de vigilance, d’attention, de force et d’endurance.  En terme de qualité, le petit déjeuner devrait donc être source de protéines, glucides et lipides. Il faut aussi inclure des aliments riches en fibres afin de prolonger la sensation de satiété au cours de l’avant-midi. La tentation pour la belle brioche à la cannelle recouverte d’un glaçage blanc, parfaitement lisse, risque alors d’être moins grande. L’hydratation n’est pas à négliger non plus après cette longue période de jeun. Bien sûr, selon votre horaire de pratique de sport ou d’activités physiques, il peut arriver que vous ayez à adapter le petit déjeuner en conséquence. Par exemple, les graisses et les protéines sont habituellement à éviter avant l’entraînement. Aussi, tout dépend de chacun. Josée peut manger une pomme avant sa course, mais si Jacinthe fait de même, celle-ci se retrouve avec un « motton dans le fond du guergueton »! Il se peut que vous deviez tester ce qui vous convient et aussi à quel moment.

1 2 3 6